Photoshop, quelles sont les limites de la retouche photo ?

Victoria Beckham grabs her leg - but can you spot the photoshop fail

 

Adobe Photoshop est un logiciel produit par Adobe Systems, réalisé pour le traitement des images numériques. Derrière l’interface austère et minimaliste, il se cache dans ce logiciel une telle puissance que depuis longtemps désormais ce logiciel de retouches d’images fait partie des préférés de la part des professionnels de la photographie numérique et des amateurs avancés. Avec l’avènement des appareils photo numériques, son utilisation est largement répandue, en particulier grâce à la gestion des formats Raw, très appréciée par les photographes numériques.

Les puristes de la photographie (généralement ceux qui utilisaient précédemment la photo analogique) n’apprécient pas Photoshop car ils croient, à juste titre, que l’art de la photographie est dans le cliché, dans sa composition et dans le moment exact qui ne pourra plus se reproduire identique.

 

Ils sont tout à fait raison car, en ayant développé leur propre technique photographique dans la période pré-numérique, ils ont dû faire face à des méthodes et des problèmes qui sont désormais surmontés en un instant grâce aux appareils reflex modernes et aux systèmes de post-production numériques. Abandonner son savoir-faire et de se réinventer est une chose plutôt compliquée, mais ceux qui ont fait la conversion au numérique sont devenus désormais des icônes de la photographie.

Le photographe moderne dispose d’un certain nombre de nouvelles possibilités grâce aux nouveaux appareils photos reflex SRL, accessibles à des prix toujours plus attrayants et de meilleure qualité, mais aussi grâce aux nouvelles fonctions que la post-production numérique et Photoshop leur offrent. En effet, la phase de post-production est devenue elle-même une partie du processus de création, de sorte que le défi artistique entre les photographes s’est étendu à tout ce qui se passe après la prise de vue et à un ensemble de compétences qui font la différence entre la production d’une bonne photo et un produit qui ne laissera aucune de trace. Auparavant, le travail du photographe se terminait avec un déclic, ou tout au plus après quelques petites magies dans la chambre noire. Aujourd’hui, un photographe peut passer trois heures à faire une séance et trois jours pour faire la post-production.

La publicité nous a habitués à un niveau de qualité des images très élevé, et au-delà de toute discussion sur l’éthique, il est incontestable que le traitement des images utilisées pour l’iconographie de l’entreprise est de première importance.

L’utilisation massive de Photoshop pour lisser une peau qui n’est pas parfaite, amincir une cuisse abondante, étirer une jambe qui n’appartient plus à une pin-up, a souvent créé des défauts sensationnels. Il est arrivé ainsi de voir des mannequins sans une main, peut-être oubliée dans une « couche cachée » de Psp, ou des hommes politiques sans leur tête, à l’intérieur d’une photo de groupe à un gala international. Il ne manque pas, dans tout cela, l’image de ces derniers jours de la belle Victoria Beckham publiée par Vogue Chine, qui a été indiquée par beaucoup de personnes comme affectée par un défaut de Photoshop parce que sa jambe droite semble avoir été coupée par un éditeur maladroit.

En réalité, il n’y a aucun « fail » ou échec photographique : tout simplement la couleur de la culotte de Victoria dégrade du blanc au gris clair à l’endroit exact où le fond a la même nuance, de cette façon l’effet optique peut tromper nos yeux et donner l’impression qu’il n’y ait pas de culotte et que la jambe soit coupée.

L’image, cependant, est devenue incroyablement virale et a donné une visibilité mondiale l’Edition chinoise de Vogue. Eh bien oui, parce que dans l’ère numérique et de réseaux sociaux, la publicité passe parfois aussi par la simulation d’une erreur…

Web Studio 06 est le partenaire idéal pour votre projet de communication numérique sur la Côte d’Azur et en Italie. Nous nous occupons de sites Web, de la photographie, de la vidéo, de la 3D, de l’impression sur le papier et des contenus. Cet article a été publié sur le blog de ​​notre site Web que vous pouvez rejoindre ici :webstudio06.com

Riccardo Pizzi

Riccardo Pizzi

founder chez Web Studio 06
Webmaster depuis 1996, il a partecipé la naissance et au développement du Web grâce à son expérience professionnelle dans ce secteur. En 1997, il a fondé l'une des premières agences Web européennes et une société qui est devenue le seul représentant de l'une des premières agences Web américaines ayant débarqué sur le marché européen.
Riccardo Pizzi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *